+39 348 5606321

    l' HISTOIRE

    Dans la Rome antique, la coutume consistait à attribuer les territoires conquis aux légionnaires les plus fidèles et les plus courageux afin de transmettre et d’enraciner la civilisation et les mœurs romaines.
    L’ancien nom « Ager baebianus » indiquait la propriété de la famille romaine des Bebbi. La famille des Bebbi devint, au fil des années, l’une des familles les plus importantes de Reggio : elle obtint le titre de comte, se mit à la tête de la faction guelfe de la ville, déplaça le centre de ses intérêts vers la montagne et devint feudataire du château de Bebbio, tout en donnant également son nom au village. Ladite famille agença le fief de Barco en lui donnant la forme particulière de cour fermée lombarde qui existe aujourd’hui encore et qui fait de cette « Cour Bebbi » un cas unique dans la zone de Reggio Emilia.


    Entre-temps à Reggio aussi, comme dans de nombreuses autres villes, fut créé le Mont-de-Piété afin d’aider les familles pauvres. De nombreuses importantes familles de Reggio participèrent à sa gestion en le dotant de legs et de légats.
    La famille des comtes Bebbi donna au Mont-de-Piété la propriété de Barco (sur les piliers des deux cours apparaît aujourd’hui encore, gravé dans le marbre, le blason du Mont-de-Piété) qui la conserva jusqu’au moment où cette institution fut absorbée par la Caisse d’Épargne de Reggio Emilia qui en incorpora les biens.


    Au fil des années, l’institution perdit son intérêt envers ses propriétés agricoles et décida de mettre en vente les deux domaines, appelés depuis toujours « Bebbi grand » et « Bebbi petit ». Le propriétaire actuel, le comte Morini Mazzoli, issu de la même lignée que les comtes Bebbi, décida de les racheter en 1996. Les travaux de restauration nécessaires ont été très méticuleux et précis, tout en respectant la typologie rurale mais précieuse de la cour. Six ans plus tard, le résultat a été la récupération complète des biens immobiliers agricoles et de la demeure du « Domaine Bebbi petit » qui font aujourd’hui partie de « Cour Bebbi ».